Baytalhikma’s Weblog

Just another WordPress.com weblog

Communiqué

 

بيت الحكمة

Bayt Al Hikma

Dans l’une de ses éditions, un quotidien national a fait état d’une information selon laquelle « des responsables sécuritaires sur le territoire desquels se trouvent des établissements d’enseignement scolaire relevant de missions étrangères, s’emploient, aux cotés d’éléments des Renseignements généraux et de la Direction de la surveillance territoriale, à surveiller les élèves et établissements en question et à établir des rapports les concernant.

Cette surveillance s’inscrit dans le cadre d’une action anticipative visant  l’observation des activités de prosélytisme auxquelles se livreraient certains de ces établissements dans la capitale économique », rapporte le même quotidien. Et d’ajouter, citant une source sécuritaire, « que sur les rapports établis figurent les noms des élèves marocains inscrits dans lesdits établissements, leur appartenance sociale, la nature de leur relations avec leurs camarades et leurs enseignants, leurs habitudes vestimentaires, l’observance ou pas des cinq prières quotidiennes, leur participation aux fêtes organisées périodiquement dans leur établissement, notamment les anniversaires, et enfin leur éventuelles participation aux fêtes religieuses chrétiennes. »

Aussi, après avoir mené les investigations nécessaires autour de cette question, et interpellé  les services du  ministère de l’Intérieur sans toutefois obtenir de réponse infirmant les informations parues sur ce quotidien, l’Association Bayt Al Hikma s’est réunie pour débattre de l’ensemble des aspects liés à cette question.

Après quoi, il a été décidé  de porter à la connaissance de l’opinion publique ce qui suit :

1 / La surveillance par les services de sécurité marocains des établissements relevant des missions étrangères, des employés qui y travaillent et des élèves qui y sont scolarisés, dans leurs comportements quotidiens, les choix religieux ainsi que les penchants spirituels et vestimentaires, est une grave atteinte  aux libertés individuelles au Maroc, une violation de la vie privée de ces élèves et une terrorisation de ces derniers qui d’évidence n’ont pas à subir les harcèlements des pouvoirs publics. Enfin, ces  agissements sont considérés comme une atteinte à l’inviolabilité des établissements scolaires.

2/ Fouiller dans la vie privée des élèves pour s’informer de l’observance des prières prévues dans le cadre de la religion musulmane,  enquêter sur leur camarades et sur leur participation aux fêtes organisées dans l’enceinte de leur école, s’apparentent aux pratiques utilisées par les tribunaux d’inquisition qui sévissaient il y a quelques siècles et relèvent de la surveillance policière apanage des régimes totalitaires. Aussi, normalement, de telles pratiques ne doivent aucunement avoir cours au Maroc, lequel a clairement annoncé son engagement pour la construction d’un Etat démocratique et respectueux des droits de l’homme comme universellement admis et comme stipulés dans sa constitution.

3/ Nous considérons, à Bayt Al Hikma, que les tentatives de conversion d’enfants au christianisme  sont des actes qui s’inscrivent en dehors de la loi, mais on  ne peut que constater que les méthodes utilisées au titre de la surveillance policière et les expulsions de missionnaires, sans leur présentation devant la Justice à laquelle il revient d’établir, comme le prévoit la loi, leur éventuelle culpabilité, relèvent de pratiques d’Etats répressifs et non démocratiques.

Bayt Al Hikma rappelle par ailleurs que la présence de citoyens marocains musulmans aux fêtes religieuses juives et chrétiennes relève de coutumes ancestrales inscrites dans la culture marocaine authentique laquelle prône les valeurs de tolérance  et de diversité que l’on ne retrouve pas dans les idéologies religieuses extrémistes importées d’Orient.

4/ Ce qui, aujourd’hui, est nécessaire et revêt un caractère d’urgence c’est la protection de millions d’enfants contre l’extrémisme  religieux dont l’un des principaux vecteurs de contamination se trouve être dans l‘enseignement public lui-même. Cette menace plus que sérieuse rend exigible une réforme radicale de cet enseignement notamment par la suppression de ses programmes tout contenu  inculquant la haine, l’excès de ferveur religieuse, l’intolérance et l’irrationalité.

Aussi, s’il n’est du droit de personne d’abuser des enfants marocains en les convertissant au christianisme et au judaïsme il n’est permis à quiconque non plus de profiter de l’école publique pour véhiculer des idéologies religieuses étrangères à notre pays prenant pour cible les enfants marocains.

5/ Les actions que mènent les pouvoirs publics, avec la bénédiction, il va sans dire, des extrémistes religieux  et des gardiens du conservatisme, pour contrer le « phénomène de christianisation », en recrudescence au Maroc depuis les années cinquante du siècle dernier, ne concernent pas des enfants mais essentiellement des adultes ayant librement fait le choix  de se convertir à une autre religion comme le leur garantit la constitution de par sa disposition relative à la liberté du culte. Ces conversions  leur ont toutefois valu des condamnations à des peines de prison fermes et à des amendes excessives. Aussi, la campagne menée actuellement par les pouvoirs publics ne peut qu’alimenter les sentiments de haine à l’endroit des personnes de confessions religieuses différentes alors qu’il aurait fallu privilégier l’éducation aux valeurs  de respect, d’égalité et de tolérance.

Ce sont là, les seules valeurs qui seraient à même de pouvoir contrer toutes les fromes d’extrémisme.

Conseil d’administration

Bayt Al Hikma

baytalhikma@gmail.com

avril 27, 2010 - Posted by | Uncategorized

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :